A decouvrir #5 : Reporters sans frontiere : 100 photos de Ai Weiwei

Le nouvel album photos de « reporters sans frontière » est sorti cette semaine.

Il a pour ambassadeur AI Weiwei. C’est un artiste mondialement reconnu qui a dénoncé au reste du monde, les derniers scandales chinois.

Quand le gouvernement chinois détruit le centre ville historique de Pékin, il repeint des vases de la dynastie Ming. Quand le gouvernement essaie d’étouffer le scandale d’un centre scolaire qui s’est écroulé sur des centaines d’écoliers, il créé une monumentale sculpture avec des cartables d’écoliers trouvés sur place. Quand il est mis sous surveillance avec des caméras en face de chez lui, il espionne à son tour, les voitures et agents du gouvernement, qui le traquent, et diffuse en temps réel, via Webcam son quotidien.

Malgré la force médiatique qu’il possède, ses dérisions du pouvoir lui ont valu des séjours en prison. Cela ne l’a jamais fait taire, même s’il reste prudent. Les dernières accusations sont d’ordre fiscal, dans le but de l’envoyer dans un camp de travail perdu en Chine.

Pour finir, je reprendrais juste ces quelques mots, qui justifient à eux seul l’action de RSF : « Les images peuvent sembler banales et les personnages ordinaires mais, ensemble, ils reflètent l’action de l’Etat en faveur du « maintien de la stabilité », une politique dont le budget annuel dépasse celui de l’armée. Cela montre bien à quel point la censure et l’entrave faites à ceux qui demandent la vérité constituent une priorité des gouvernements autoritaires. »

A acheter donc de toute urgence, dans votre librairie préférée ou sur internet. Certains numéros précédents sont encore disponibles sur Amazon, il suffit de cliquer sur les vignettes ci-dessous :

            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.